Diététicien ou nutritionniste, quelles différences ?

Mis à jour : 16 janv. 2020

Médecin nutritionniste ou diététicien ? Il n'est pas forcément évident de faire la différence. Pourtant, lorsque l'on est confronté à un problème de nutrition ou à une pathologie nécessitant un suivi particulier, il est important de trouver le bon interlocuteur.


Diététicien et nutritionniste, quelles différences ?


Les diététiciens possèdent un diplôme d'Etat : BTS ou DUT de diététique. Ils exercent leur profession dans un cabinet, en libéral, ou bien au sein de divers établissements de santé ou de restauration collective. Ainsi ils partagent leur savoir-faire aussi bien en collaboration avec les médecins dans les hôpitaux, qu'au sein de collectivités telles que les écoles ou les entreprises.


Le médecin nutritionniste a, quant à lui, suivi une formation médicale de base : endocrinologie, pédiatrie, médecine générale ou encore gastro-entérologie. Il a ensuite suivi une spécialité en nutrition au sein d'une université. Comme le diététicien, il consulte soit en libéral soit au sein d'un hôpital ou d'une clinique.


Et les nutritionnistes non médecins?

Attention aux nutritionnistes non médecins ou non diététiciens, qui n'ont peut être eu qu'une formation d'une journée en nutrition. NO #FAKEDIET

« Le terme nutritionniste ne doit pas être employé seul, il faut lui accoler le métier exact » explique la Société française de Nutrition (SFN). Il peut ainsi être utilisé par toute personne (médecin, diététicien, ingénieur) ayant une formation en nutrition. Le véritable nutritionniste est un médecin ayant validé un Diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC), voire un Diplôme d’Université (DU) de Nutrition.

Alors qui choisir ?


"Il s'agit surtout d'une question de confiance, un médecin généraliste conseillera un diététicien, tandis qu'un autre conseillera un médecin spécialiste en nutrition".


Qu'il soit diététicien ou médecin nutritionniste, il est primordial d'établir une bonne relation dès le départ avec le professionnel choisi.


"Une bonne consultation se caractérise par un échange d'au moins une demi-heure à une heure, afin de connaître les habitudes alimentaires de son patient. Cette discussion est indispensable pour proposer un régime et un suivi personnalisé".

44 vues0 commentaire